Popup window

Print this page

Chère Solange,

Je viens de rentrer du Minnesota où j'ai passé deux belles semaines très festives en compagnie de mon fils et de son épouse à Saint-Paul et Minneapolis, tu sais les villes jumelles. Figure-toi que je suis arrivé en plein Festival du film international qui s'est déroulé pendant tout mon séjour. Quelle belle ambiance ! Tu aurais adoré. C'était absolument formidable, il y avait des films de tous les pays : de l'Inde, de la Norvège, de l'Allemagne, de l'Albanie, de l'Ethiopie et j'en passe. Et de beaux films qu'on ne verra pas en salle chez nous parce qu'ils ne sont pas assez rentables. C'est vraiment dommage !

Celui qui m'a le plus touché, c'est un documentaire d'Haïti, Poto Mitan. Peut-être que le titre de dit quelque chose ? Nous en avons parlé l'année dernière car le film était en nomination pour une bourse ou un prix, je ne sais plus. Et bien, j'ai trouvé ce film très puissant. Il s'agit de cinq femmes haïtiennes qui racontent leur vie quotidienne dans leur pays. Elles parlent des droits des femmes et des travailleurs, du transport, du logement et des soins de santé dans leurs communautés. Ce que j'ai trouvé le plus intéressant, c'est que le film permet aux femmes de s'exprimer et de proposer des solutions pratiques aux situations auxquelles elles sont confrontées. S'il passe en salle à Montréal, j'aimerais que nous allions le voir ensemble.

J'espère que tu n'as pas oublié que tu dînes à la maison samedi prochain ? Je te raconterai le reste de mon voyage. J'ai aussi deux grandes nouvelles à t'annoncer mais je préfère attendre que tu sois devant moi. Tu te doutes certainement que la première concerne mon boulot. Je te laisse deviner la seconde. A très bientôt,

Bisous,